Se former

Les formations aux métiers de l’économie sociale et solidaire en Guadeloupe

Bien que présente initialement dans les champs éducatifs et de formations, l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) commence à être un secteur en plein développement dans le monde de la formation.

En effet, partout en France, de nouvelles formations sont créées et proposées à tous les publics, et ce, à des niveaux différents.

Obtenir un diplôme grâce aux formations de l’économie sociale et solidaire

Vous avez un projet professionnel et de reprise d’études ? Envie d’une qualification diplômante ? Vous êtes demandeur d’emploi ? En formation initiale ou continue, l’offre de formation aux métiers de l’économie sociale et solidaire est particulièrement importante.

Concernant la formation initiale, près de 80 formations liées à l’Économie Sociale et Solidaire, dont 20 licences, 40 masters (stat à jour ?) et 19 autres formations (DU, DEUST, DUT, titres homologués…), sont répertoriées dans l’ensemble du réseau universitaire.

Et si vous êtes déjà en activité et que vous souhaitez vous impliquer avec nous, se former aux métiers de l’ESS est tout à fait possible via la formation continue et des dispositifs CPF (Compte Personnel de Formation), des périodes et contrats de professionnalisation, des plans de formation ou d’apprentissage qui figurent parmi les outils les plus réguliers.

Sensibilisation en milieu scolaire sur l’Économie Sociale et Solidaire

L’avenir de l’Économie Sociale et Solidaire passe par la sensibilisation des publics jeunes, en les informant sur l’ESS, son histoire, ses valeurs et ses objectifs en particulier. Placer l’humain plutôt que le profit au cœur de l’économie, c’est :

  • les impliquer et les orienter dans une démarche collective pouvant les amener à intégrer et à s’impliquer après leurs études dans le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire,
  • leur ouvrir une perspective d’avenir où le collectif prend le pas sur l’individualisme, au service des autres.

Cette sensibilisation doit se faire auprès :

  • des équipes éducatives pour faire découvrir et transmettre les valeurs de l’ESS aux jeunes,
  • des jeunes eux-mêmes dans leur cadre scolaire.

De nombreuses actions sont menées par nos équipes pour aller dans ce sens dont la « Semaine de l’ESS à l’Ecole », un événement annuel qui prend de l’ampleur chaque année.

Les débouchés de l’ESS après la formation professionnelle

Compte tenu de la diversité des secteurs d’activité et d’application des métiers à l’Économie Sociale et Solidaire, les débouchés sont particulièrement importants et favorables au développement du territoire local.

Infirmièr·e, auxiliaire de vie, éducateur spécialisé, animateur socioculturel ou sportif, conseiller·e clientèle en Micro-crédit, gestionnaire, chargé·e de communication, responsable d’entreprise d’insertion, agent de protection du patrimoine naturel ou jardinier·e sont quelques-uns des métiers pouvant se rapporter à l’Économie Sociale et Solidaire.

La Guadeloupe présente d’importants besoins en termes d’emplois, mais aussi de structures favorisant l’inclusion sociale. L’Économie Sociale et Solidaire constitue une option pertinente pour apporter des solutions constructives et durables pour l’insertion professionnelle.

Consultez nos conseillers de la CRESS-IG qui pourront vous conseiller sur les orientations à choisir en fonction de vos souhaits, de vos projets professionnels, ainsi que de votre cursus et niveau d’études (niveau bac, titulaire d’un bac-pro…) : validation des acquis (vae), licence professionnelle, BTS, formation en alternance, certifications…

Graphique représentant le poids de l'ESS dans l'emploi par secteur activité

Source : cncres.fr